Accueil > Publications > Médias > Revue de presse > 202 ANS DE PRÉSENCE À MAURICE : L’église presbytérienne encourage les femmes à (...)

202 ANS DE PRÉSENCE À MAURICE : L’église presbytérienne encourage les femmes à être « témoins de la Parole »

lundi 14 novembre 2016

Si la présence féminine ne constitue pas un aspect nouveau dans l’église presbytérienne de Maurice, des pasteurs femmes étrangères y ayant déjà exercé leur mission, c’était en revanche la première fois hier qu’une Mauricienne, en la personne de Nicole Armand, était consacrée pasteur à l’église Jean Lebrun, Port-Louis. L’église, qui compte 202 ans d’existence dans notre pays depuis l’arrivée de ce dernier pasteur, a aussi reçu hier la consécration d’un assistant pasteur, Jocelyn Simon.

Lors de la cérémonie d’hier, qui coïncidait avec le dimanche de la réforme, le chef de l’église presbytérienne à Maurice, le modérateur France Cangy, devait mettre l’accent sur l’engagement. Ce dernier explique : « Quand on est consacré, ce n’est pas pour être servi, mais pour s’engager dans sa famille, dans l’église et dans la société. Il s’agit de tout faire pour opérer une différence dans notre vie. » Dans une déclaration au Mauricien, le modérateur déclare que « l’église presbytérienne a toujours mis l’importance sur la contribution des femmes dans le développement de la société et de l’Église ». Et de rappeler que la présence des femmes ne date pas d’hier. Pour exemple, il cite la Mauricienne Alice Berblay, qui avait été une modératrice, et donc chef de l’Église, dans les années 90’. Choisie par le synode, Alice Berblay est passée directement d’assistante pasteur à modérateur. Toutefois, Nicole Armand, ancienne éducatrice de la petite enfance, est la première Mauricienne à être consacrée pasteur. « Nous encourageons d’autres femmes comme Nicole à faire des études théologiques. » Il y a actuellement plusieurs femmes qui suivent des cours à l’Oecumecial Theological College, à Maurice, un institut qui regroupe les églises anglicane, protestante et évangélique et presbytérienne. L’église presbytérienne compte, selon France Cangy, quelque 1 300 fidèles.

Engagée depuis une trentaine d’années au sein de l’église presbytérienne, Nicole Armand, ancienne éducatrice en maternelle, a suivi une formation de deux ans en Écosse, soit en 1994 et 1995. De retour au pays, elle a repris son emploi auprès des petits tout en faisant du social. En avril 2009, elle est appelée à être assistante pasteur et met ainsi un terme à son métier d’éducatrice. Elle explique : « C’est le désir de servir qui m’a amenée là aujourd’hui. J’ai toujours eu un faible pour ceux qui sont défavorisés et qui ont des difficultés dans la vie. Là où je peux leur venir en aide, je les soutiens. » Nicole Armand termine en ce moment un cours de quatre ans au MBTI, à Maurice. Être la première Mauricienne pasteure au sein de l’église mauricienne est pour elle « une grande joie ». Elle ajoute : « C’est vrai qu’il y a beaucoup de femmes étrangères pasteurs qui sont venues, mais l’église accueille ma consécration avec joie. Elle donne l’occasion aux femmes d’être témoins de la Parole. » Nicole Armand est mariée et mère de trois enfants de 13, 12 et 5 ans.

Source, Le Mauricien